Affaire Arrangée

______

 

L'Incident Max Linder-Pignatelli d'Aragon

 

 

   Le prince Pignatelli d'Aragon, a la suite d'une discussion fort animée au sujet d'un coup d'escrime, avait envoyé ses témoins, MM. De Merey et de Roumefort, à M. Max Linder.

   Ce dernier avait constitué aussitôt MM. Rouzier-Dorcières et la Vicomte de Linières pour le représenter.

   Dans la soirée de jeudi, les quatre témoins se réunirent une première fois et ne purent se mettre d'accord.

   Ils se réunirent une seconde fois dans la nuit. La discussion ne dura pas moins de deux heures. Finalement, elle aboutit au procès-verbal dont la partie principale est celle-ci:

   Après les explications échangées entre les quatre témoins, il résulte que: M. Max Linder n'a pas prononcé la mot qui lui est incriminé et que si, dans la discussion, de part et d'autre, des phrases un peu vives ont été échangées, elles n'avaient dans l'esprit de ces messieurs aucune intention offensante.

   En conséquences, MM. De Merey, le vicomte de Roumefort, M. Rouzier-Dorcières et le vicomte de Linières ont décidé qu'il n'y avait pas lieu à rencontre et déclarent l'incident clos. (L'Aurore, 16.4.1910)