[NOTRE ENQUÊTE AUPRÈS DE NOS ARTISTES]

MAX LINDER

 

  Il semblerait superflu de demander à M. Max Linder quel est son sport préféré:

   Connu dans le monde sportif comme une “Fine lame”, Linder qui est l'élève de M. Armand Massard, champion du monde, pratique l'escrime depuis 1903. C'est à l'escrime sans nulle doute qu'il doit sa merveilleuse souplesse et, celui que l'on appelle, à juste titre, le Roi du Rire, ne fais pas toujours rire... précisément, tous ceux qui se trouvent en face d'une épée tenue par son infatigable poignet! C'est ce que nous dit avec un regard significatif, le réputé Maître Louis Baudry, que Cinéa a du aller trouver, n'ayant rien pu tirer de la trop grande modestie du Champion... du rire.

   «M. Max Linder, affirme maître

   «Baudry, est un des escrimeurs les plus

   «complets que je connaisse. C'est un

   «très beau tireur... un tireur au jeu à

   «la fois brillant, élégant et énergique.

   «Ce qui le caractérise particulièrement.

   «C'est l'art avec lequel il sait “prendre

   «le fer” de l'adversaire, et de vous le

   «désarmer souvent, dans un style

   «étourdissant.

   Quoique cela puisse en couter à la modestie de Max Linder, nous nous faisons un devoir de rapporter fidèlement ces paroles d'un maître du sport noble.

   Quant aux performances du célèbre artiste, elles sont naturellement magnifiques:

  Gagnant durant trois années consécutives (1906, 1907, 1908) du “Challenge des Artistes lyriques et dramatiques de Paris”, il enleva également le “Championnat des Artistes” en 1909. Bien plus, dans la même journée de cette dernière victoire, il se classa encore 3e du classement général du Championnat de France. Max Linder fit partie des équipes fameuses de la salle Baudry qui s'adjugèrent les premières places de bon nombre d'épreuves importantes, et qui triomphèrent en 1910, dans le Championnat d'Uriage. Linder fut encore le gagnant du Championnat individuel et international de la Bourboule, en 1910 également.

 

Gymnaste Max Linder

MAX LINDER

fait de la culture physique dans son appartement.

 

   Ce ne sont là que des faits principaux notés au hasard, car la place nous manque malheureusement pour retracer les autres succès, et c'est bien à regret que nous sommes obligés de nous en tenir là sur notre sympathique Max, réellement irrésistible... sur toute la ligne! (Cinéa, 15.7.1923)