Traduit comme: A Gloira no Cinematographo, Careta, 21. Sept. 1912

Portugais

 

 

La Gloire

au Cinéma

 

L'Apothèose de Max Linder

 

 

   On a dit de la Gloire qu'elle était la réputation jointe à l'estime et qu'elle arrivait a son apogée quand l'admiration venait s'y, ajouter. Jamais termes plus précis ne pourraient mieux définir l'immense popularité dont le personnage de Max Linder est auréolé au Cinématographe.

   Qui ne connaît Max Linder, le Roi du Cinématographe? Existe-t-il sur terre un endroit où le Cinématographe ait passé qui n'ait élu d'acclamations, Max au rang qu'il occupe et n'ait contribué à l'élever sur le pavois de la Renommée?

   Roi du Cinématographe! Ce titre, que Max Linder a conquis de haute lutte, couronne superbement l'extraordinaire carrière de cet artiste et de cet auteur, qui, par les échelons du succès, s'est laissé jusqu'à l'absolu triomphe.

   Créateur chez Pathé frères d'un genre qui lui assure sur le grand public un empire qui ne fait que s'accroître et s'étendre, Max Linder ne peut que sourire aux malheureux essais des falots parodistes de son élégance et de sa prestance, d'autant qu'il vient de voir se renouveler son traité avec Pathé frères, ses éditeurs et ses amis.

   En effet, un traité tout récent lie à nouveau ces triumvirs du succès, Max Linder est resté fidèle à la Maison dont les formidables débouchés commerciaux l'ont imposé du jour au lendemain.

   On se demande à quelles conditions ce traité princier a pu être conclu. Seule une maison comme la maison Pathé pouvait le consentir... Ce serait encore rester au-dessous de la vérité que d'avancer un chiffre quelconque... Il paraîtrait que la chaîne d'or qui retient Max Linder atteindrait la valeur d'un million après trois ans de triomphale servitude!

   Un million! L'esprit s'effare à ce chiffre. Mais si l'on mesure la force de diffusion de la maison Pathé et la vogue de Max Linder, son étoile, on comprend, et pour un peu on serait tenté de sourire et de dire avec une moue: un million!

   Nous ne pouvons que nous réjouir de voir réunis pour de nouvelles conquêtes universelles, le Roi du Cinématographe, Max Linder, et les organisateurs de sa victoire, Pathé frères. V. (Le cinéma et l'écho du cinéma réunis, 19.7.1912)