AU CIRQUE D'HIVER

——————

                 Fête du Théâtre

et des Usines                

du Cinéma-Pathé frères

——————

 

   Hier après-midi la salle du Cirque d'Hiver était remplie des familles du personnel du théâtre et des usines Pathé-cinéma. C'était une magnifique fête du travail, où l'on pouvait constater la grande cordialité des rapports qui existent entre le capital et le travail quand une industrie possède à sa tête un homme de valeur à l'affût de tous les progrès.

   Partie artistique très réussie, dans laquelle on a applaudi très chaleureusement Mlle Paule Marelly, charmante cantatrice engagée à l'Opéra de Nice; le grand chanteur Melchissédec, l'excellent diseur acclamé Dumény, MM. Paumier et Pilloir, très applaudis dans leur revuette, etc., etc...

   Succès particulier pour Max Linder qui commença une scène sur l'écran pour la finir sur... la scène.

   Bien entendu, on a donné des nouveautés cinématographiques, et l'Harmonie Pathé a donné son concours si précieux à cette fête.

   Des prix ont été décernés aux meilleures «suggestions» du trimestre, et le nom de Mme Charles Pathé a été acclamé comme celui d'une vraie bienfaitrice de son personnel. (Comœdia, 5.7.1908)