La saison Max Linder à l'Olympia.

 

 

    A partir du dimanche 6 juillet, en matinée, M. Jacques Charles inaugurera à l'Olympia la saison Max Linder. Paris aura donc pour la première fois, grâce à lui, une grande saison cinématographique, saison qui sera sensationnelle, car elle ne sera composée que de films inédits dont Max Linder s'est assuré l'exclusivité. Il faudra donc aller à l'Olympia voir “Max toréador”, un film d'une conception toute nouvelle, puisque, d'un comique hilarant, il se termine d'une façon presque tragique. La finale est empoignante, Max Linder n'ayant pas hésité à faire, au risque de sa vie, une course de taureau, assisté des meilleurs toréadors de l'Espagne; course que se termine par la “mise à mort”, par Max Linder lui-même. Trente mille spectateurs, dans les arènes de Barcelone, ont acclamé le vaillant artiste pour cette prouesse stupéfiante. Les Parisiens voudront l'applaudir à leur tour. (L'Aéro, 5.7.1913)