L'ALHAMBRA

   Depuis la réouverture, c'est-à-dire depuis le 1er septembre, pas une place ne fut à prendre passé 8 h. ½. C'est assez dire pour qualifier le succès de Max Linder et la valeur d'un merveilleux programme d'attractions choisi tout spécialement pour la circonstance.

   L'engouement à l'Alhambra pour Max Linder est immense, cela s'explique aisément étant donné la popularité que l'excellent comédien s'est taillée par les films si amusants que tous veulent voir dès qu'ils sont joués par lui. Ici, nous l'applaudissons en personne dans un sketch écrit par lui, spécialement pour l'Alhambra et ayant pour titre: C'est le tango qui est cause de ça.

   Le façon quelque peu dangereuse que Max Linder emploie pour entrer en scène n'est pas sans originalité, elle lui a valu d'ailleurs un petit accident sans gravité. Quant au sketch, il nous procure 25 minutes de fou rire, il abonde en bons mots, en situations drôles et les interprètes sont de tout premier ordre.

   Suivant sa bonne habitude, l'Alhambra renouvellera pour la seconde quinzaine de septembre une bonne partie des attractions, tout en conservant jusqu'à la fin du mois les plus importantes et les plus comiques. Disons en terminant que Max Linder paraît à toutes les matinées des jeudis et dimanches et que son engagement se termine à la fin du mois. (Comœdia illustré, 20.9.1913)