voriger Sketch  <<          Filme            >>  nächster Sketch 

 

Jeffries contre Johnson (Film -Sketch)

Vive Paris!: Regie: Victor de Cottens, H. - B. Marinelli - Szenario: Maurice Millot - Bühnenbild: Amable, Chambon et Mignard - Musik: Eugène Poncin - Länge: 35 tableaux - Interpreten: MM. Darcet (compère); Ambroise Girier; Max Linder; Gorski; Berryer; Resse; Vallot; Pocolas; Tom Pender, la troupe Pender de Drury Lane Mme. Lucy Jousset (commère); Bessie Clayton; Delterne; Lucienne Malty; Bianka de Bilbao; Dhomas; Lola Selbini; Odette Auber; Delide; Derns; Valda; Danglas; Jane Hett; Giverny; les 16 Blossom Girls; u.a. — [TABLEAUX: Le Circuit de l'Est. — A nous les Pommes!. — La fée Nicotine. — Jeffries contre Johnson. — Grand Final du Bois Sacré et des Musées de France. — L'heure du bain sur la Côte d'Emeraude. — Les mystères de l'hypnotisme. — Bruxelles-Kermesse.Le pays des Carillons. — Les courses u.a.] — UA: 20. Oktober 1910 (Paris/ L’Olympia)

                 ————————————————————————————————————

Max Linder, of Pathe fame, does a boxing match on skates with Tom Pender, in a Montmartre cafe. They lead up to this with a moving picture showing Linder at a match, where he acquires a mania to spar. The number is a skit on the Jeffries-Johnson fight. Ken. (Variety, Nov. 12, 1910)

                 ————————————————————————————————————

Les brillants exploits qu'énumèrent ces titres sensationnels sont accomplis quotidiennement par l'extraordinaire comique qu'est Max Linder. Nous savions déjà que celui qu'on a surnommé "le roi du cinéma" était escrimeur réputé (il est champion des artistes... à vie), pédestrian rapide, cycliste intrépide, nageur infatigable, yachtman éprouvé, écuyer... (de basse école, mais écuyer tout de même!) patineur à glace, skieur, chasseur, acteur, auteur, viticulteur..., j'en passe et des meilleurs! Dans le nouvelle revue de l'Olympia, Max Linder se révèle à nous sous deux aspects sportifs encore différents: le voici boxeur scientifique et danseur acrobatique... N'en jetez plus! la cour – et le jardin – sont pleins) Dans le rôle du fils de Jeffries qui ne peut rencontrer un seul homme de couleur noire sans matcher aussitôt avec lui, Max Linder obtient un succès extraordinaire de fou rire. Ses rounds contre un nègre dans un restaurant de nuit, avec gants de boxe et sur patins à roulettes ont des effets comiques irrésistibles. C'est même tellement drôle qu'on n'a pas le temps de se rendre compte de la prodigieuse agilité qu'il faut déployer pour arriver à obtenir cette explosion de gaîté, au risque de se casser les reins ou de se rompre quelques os. Enfin dans sa parodie de la danse de Max Dearly et Lavallière du Bois Sacré, Linder, avec la jolie commère de la revue, Lucy Jousset, adroite, souple et gracieuse danseuse, a réalisé un numéro de pantomime et de danse où il nous a prouvé que le sport pouvait conduire à tout, à condition de ne pas le négliger! D'ailleurs, rencontré sur le boulevard, Max Linder – la main bandée et le front bossué – nous a affirmé son intention de tenter de faire encore de plus fort en plus fort! N'est-il pas aujourd'hui le pensionnaire fêté de l'Olympia, dont les directeurs ont pris pour devise: "Toujours du nouveau"?... On me dirait que Max Linder va faire de l'aéroplane que je n'en paraîtrais pas autrement surpris... "Excelsior!" comme dirait M. Pierre Lafitte. ALTER EGO (La Presse, 31.10.1910)

 

 

 

Anmerkung: Die "Première et soirée de gala" von "Vive Paris!" fand am 22. Okt. 1910 statt. Aufgrund der "Sitte der Pariser Theater als Premiere eine Generalprobe vor geladenem Publikum zu veranstalten" (Oesterreichischer Komet, 15.2.1913) wurde als UA: der 20. Okt. 1910, an dem die erste von zwei Generalproben stattfand, gewählt. Am 8. Nov. wurde Max in die Klinik eingeliefert, und "... die Rollen, die er in der Revue im Olympia spielte, wurden von Tom Pender 'in die Hand genommen'." (Variety, 3.12.1910) Der Sketch bezieht sich auf den am 4. Juli 1910 ausgetragenen Weltmeisterschaftskampf im Schwergewicht zwischen (dem weißen) James Jeffries und dem Sieger, (dem schwarzen) Jack Johnson. ― [Note: "Première et soirée de gala" of "Vive Paris!" took place on Oct. 22nd 1910. Because of the "Custom of the Parisian Theatre to regard a dress rehearsal before an invited audience as a Premiere" (Oesterreichischer Komet, Feb. 15th 1913) the date chosen as UA: is that of the first of two dress rehearsals. On November 8, 1910 Linder was admitted to hospital, and "... the roles he was playing in the revue at the Olympia have been taken in hand by Tom Pender." (Variety, Dec. 3, 1910) The sketch takes reference to the World Heavyweight Championship, which was held on July 4, 1910 between (the white) James Jeffries and the winner, (the black) Jack Johnson.]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Weitere Beschreibungen/Kritiken:

 

«… dans un Restaurant de Nuit à Montmartre, nous voyons se dénoncer la revanche de la race blanche sur la race nègre par un assaut de boxe où Max Linder est merveilleux de fantaisie» Strapontin. (Gil Blas, 21.10.1910)